21 juillet 2014

La méthode Schopenhauer, Irvin D. Yalom, Points, Seuil

Voilà un roman original, qui change radicalement de l’ambiance feutrée des Ailes de la colombe. À San Francisco, Julius Hertzfeld, psychiatre, découvre qu’il est atteint d’un mélanome, les médecins ne lui donnent qu’un an à vivre. En cherchant le réconfort auprès des philosophes, il décide que cette dernière année sera une bonne année. Il réfléchit sur son parcours, sur les actions thérapeutiques qu’il a mené avec ses patients, conscient que sa thérapie a été souvent efficace, il a pourtant connu certains échecs. Il prend alors... [Lire la suite]

18 juillet 2014

Les ailes de la colombe, Henry James, Folio, Gallimard

L’été est là et les pavés aussi, on en profite pour réviser ses classiques et combler ses lacunes. Cette fois-ci je me suis attaquée à Henry James et ses Ailes de la colombe. J’avais un très bon souvenir de Portrait de femme et de la Coupe d’or, pourtant j’ai trouvé celui-ci inégal, parfois ennuyeux. La lecture d’Henry James  requiert beaucoup d’attention et de concentration car on risque de s’y perdre facilement, le style ne néglige aucun détail, fait des circonvolutions entre les différents points de vue des personnages.... [Lire la suite]
11 avril 2014

Les filles de Hallows Farm, Angela Huth, Folio, Gallimard

Cette fois-ci je retrouve Angela Huth, dont j’avais adoré le dernier roman Quand rentrent les marins, avec un de ses romans qui fut aussi un de ses premiers succès. Après mes retrouvailles ratées avec Elmore Leonard, je craignais qu’il en soit de même avec Angela Huth. Malgré un début un peu lent, on se demande quand l’action va commencer, il n’en fut rien, je prenais de plus en plus de plaisir à ma lecture, à me plonger dans l’univers de Hallows Farm et de ses personnages. En octobre 1941, M. et Mme Lawrence, leur fils Joe,... [Lire la suite]
07 avril 2014

Djibouti, Elmore Leonard, Rivages/thriller

Voici encore un exemple de rendez-vous manqué. Djibouti trônait depuis quelques mois sur mes étagères, je l’avais acheté quelques jours avant le décès  de l’auteur, au mois d’août 2013. J’avais un très bon souvenir de la Loi de la cité, un polar très sombre situé à Détroit, aux dialogues vifs et savoureux, parfois  grossiers…J’ai passé quelques années à Djibouti, ce n’est pas une contrée souvent évoquée dans la littérature aussi j’ai saisi cette occasion ! Elmore Leonard nous embarque donc vers Djibouti et le Golfe... [Lire la suite]
23 février 2014

La Chambre aux échos, Richard Powers, 10/18

Il ne faut pas se laisser impressionner à la fois par sa taille imposante ni par son sujet difficile sous peine de passer à côté d’un très beau roman. Karine, célibataire, se rend dans la petite ville du Nébraska où elle a passé son enfance pour se rendre au chevet de son frère victime d’un grave accident de voiture. Pensant partir juste pour quelques jours, Karine va devoir être contrainte de quitter son travail tant l’état de Mark est préoccupant, il est plongé dans le coma suite à un traumatisme crânien. Mark finit par se... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 14:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 février 2014

La Maison de terre, Woody Guthrie, Flammarion

L’histoire de la publication de La Maison de terre m’a beaucoup plus intéressée que le roman en lui-même. Ecrit en 1947 par le chanteur folk Woddy Guthrie, ce roman n’avait jamais été publié. Bien qu’achevé, Guthrie l’envisageait plutôt comme un scénario, il le fit passer à une de ses connaissances à Hollywood, le projet n’aboutit pas. La Maison de terre est laissée aux oubliettes et Guthrie se consacre à la musique. Car c’est à celle-ci que Guthrie doit sa renommée. À travers elle, Guthrie exprime sa révolte et son désir de... [Lire la suite]
12 décembre 2013

Les Heureux et les damnés, Francis Scott Fitzgerald, Folio, Gallimard

En 1922, lors de la publication des Heureux et les damnés, Francis Scott Fitzgerald est un écrivain en vogue. Son premier roman, publié deux ans plus tôt, L’Envers du paradis a fait scandale et l’a propulsé en tête des jeunes auteurs américains. Pour ce second roman, Fitzgerald puise son inspiration tout simplement dans sa vie et parle de ce qu’il connait bien, la jeunesse américaine issue de la bourgeoisie. On retrouve ici des thèmes déjà présents dans l’Envers du paradis, et qui seront développés dans toute l’œuvre de Fitzgerald. ... [Lire la suite]
13 août 2013

La Mort en embuscade, Ngaio Marsh, 10/18

Dans l'ambiance feutrée d'un manoir anglais pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'hôte fantasque de ces lieux décide de rassembler pour le week-end tout un panel d'individus, qui ne se connaissent pas tous, mais qui ont toutes les raisons de se détester, afin d'observer leurs réactions et de proposer ainsi la matière d'une pièce de théâtre à son ami auteur dramatique. Avec huis clos, la néo-zélandaise Ngaio Marsh lorgne du côté d'Agatha Christie, l'originalité de ce roman réside dans les nombreux rebondissements qui précèdent le... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juin 2013

Z, le roman de Zelda, Therese Anne Fowler, éditions Michel Laffon

« Nous n’avions jamais été ce dont nous avions l’air ». Qui étaient Scott et Zelda Fitzgerald ? Un couple de fêtards impénitents ? Un écrivain alcoolique et son épouse névrosée ? Ce serait bien réducteur ! Avec Faulkner et Hemingway (qu’il a aidé à ses débuts), Fitzgerald a donné ses lettres de noblesse au roman américain. Connaissant immédiatement le succès avec son premier roman, Fitzgerald fait partie de ces écrivains synonymes d’un âge d’or de la littérature et de la vie d’artiste. Picasso,... [Lire la suite]