27 décembre 2013

Sans Issue, Lisa Unger, Pocket

Sans issue m’a été offert par une amie, l’auteur m’était totalement inconnue et je trouvais  la quatrième de couverture alléchante. Or dès le début, ça me paraissait mal engagé, je me retrouvais difficilement parmi les personnages et leurs fonctions. L’héroïne Ridley Jones n’apparait pas immédiatement, la scène d’ouverture concerne des personnages plus que secondaires (une journaliste a des problèmes de logement) par la suite cette scène sera importante, puisqu’on apprendra plus tard que cette journaliste enquête sur le père de... [Lire la suite]