22 octobre 2013

Qu'avons-nous fait de nos rêves ? Jennifer Egan, Points

    Qu’avons nous fait de nos rêves ? avait au départ tout pour me plaire, le sujet (le rock’n’roll, des quadras désabusés), de bonnes critiques, et le Prix Pulitzer. J’ai vite déchanté. Dès les premières pages nous faisons connaissance avec Sasha, cleptomane, trentenaire, assistante d’un producteur musical Bennie Salazar. Ce même Bennie Salazar, divorcé, a délaissé la cocaïne pour les paillettes d’or…De chapitre en chapitre, nous passons d’un personnage à un autre, d’une période à une autre. On perd très vite nos... [Lire la suite]

11 octobre 2013

Le dernier nabab, Francis Scott Fitzgerald, Gallimard, Folio

Dans ce dernier roman, Scott Fitzgerald s’intéresse à un milieu qu’il connaît bien, celui du cinéma. Le personnage de Monroe Stahr, est directement inspiré par Irvin  Thalberg décédé quelques années auparavant. Souffrant d’une anomalie cardiaque, ce producteur de cinéma connut une ascension fulgurante, véritable bourreau de travail, et fut marié à la star du studio. Ici Monroe Stahr est arrivé au sommet, veuf, usé, il doit se battre pour assurer sa position. Lors d’inondations, il sauve deux jeunes femmes, l’une d’elle... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 octobre 2013

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee, Le Livre de poche

Unique roman de la sudiste Harper Lee, amie d’enfance de Truman Capote (elle a d’ailleurs collaboré à De sang froid), Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est devenu un classique de la littérature américaine. Publié en 1960 pendant que le mouvement des droits civiques entame une nouvelle phase de lutte contre les discriminations, ce roman évoquant la ségrégation est couronné du Prix Pulitzer l’année suivante. En Alabama, dans les années 30, la jeune narratrice Jean Louise Finch, dite Scout, mène une vie paisible entourée de son frère... [Lire la suite]
28 septembre 2013

Martin Eden, Jack London,Phébus, Collection Libretto

Il y a des auteurs que l’on a adoré puis qu’on a délaissé sans trop savoir pourquoi… Jack London est de ceux-là. J’avais adoré Croc-Blanc et l’Appel de la forêt au collège, depuis j’ai lu des biographies, je me suis plus intéressée à sa vie qu’à son œuvre. C’est pourquoi j’ai eu envie de le redécouvrir. Mon choix s’est naturellement porté sur Martin Eden, roman partiellement autobiographique. Au cours d’une rixe, Martin Eden vient au secours d’un jeune bourgeois, Arthur Morse. Celui-ci l’invite à dîner pour le remercier. Le choc... [Lire la suite]
05 septembre 2013

Les débutantes, J.Courtney Sullivan, Le livre de Poche

Dans son premier roman, J. Courtney Sullivan nous livre le récit de l’amitié de quatre jeunes filles de leur rencontre à l’université exclusivement féminine Smith College à l’aube de la trentaine. Ces quatre jeunes filles sont voisines de palier dans la même résidence. Il y Célia, issue d’une famille d’origine irlandaise, dont la mère est un modèle difficile à suivre, working girl et super maman à la fois. Sally et Bree, les belles du Sud, même milieu social traditionnaliste, même éducation sauf que Sally a perdu sa mère et qu’elle... [Lire la suite]
07 août 2013

Les Mouflets, Susan Minot, Folio

  Alléchée par le dossier du "Magazine littéraire" consacré aux femmes de lettres américaines, je me lançais dans la lecture des "Mouflets" pleine d'entrain. Des les premières pages, j'ai commencé à bailler, je ne suis pas du tout rentrée dans l'histoire. Ces courtes tranches de vie de la famille Vincent et de leurs sept enfants m'ont laissée de marbre, j'ai même eu l'impression de perdre mon temps. On peut reconnaître à ce roman une construction rigoureuse avec le changement de point de vue des personnages, un style sobre,... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 août 2013

L'Envers du Paradis, Francis Scott Fitgerald, L'Imaginaire, Gallimard

Motivée par le challenge Fitzgerald lancé par Asphodèle, je décidais de relire « L’Envers du Paradis ». Dans ce roman à forte résonnance autobiographique, Fitzgerald met en scène Amory Blaine, un personnage fort peu sympathique au demeurant, de son enfance à son entrée dans l’âge adulte. Amory est vaniteux, désinvolte, désenchanté, séducteur, se confronte à un monde troublé par la guerre et en quête de renouveau, est-il armé pour cela ? De nos jours le caractère scandaleux de ce roman a disparu. Le portrait de cette... [Lire la suite]
22 juin 2013

Z, le roman de Zelda, Therese Anne Fowler, éditions Michel Laffon

« Nous n’avions jamais été ce dont nous avions l’air ». Qui étaient Scott et Zelda Fitzgerald ? Un couple de fêtards impénitents ? Un écrivain alcoolique et son épouse névrosée ? Ce serait bien réducteur ! Avec Faulkner et Hemingway (qu’il a aidé à ses débuts), Fitzgerald a donné ses lettres de noblesse au roman américain. Connaissant immédiatement le succès avec son premier roman, Fitzgerald fait partie de ces écrivains synonymes d’un âge d’or de la littérature et de la vie d’artiste. Picasso,... [Lire la suite]