30 août 2013

La répétition, Eleanor Catton, Folio, Gallimard

Alléchée par tout le bien qu’on en disait, je découvrais cette jeune auteur néozélandaise avec bienveillance. Or j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman, j’ai été déroutée par la chronologie non linéaire mais aussi par les qualifications des personnages, puis peu à peu, l’écheveau s’est dénoué et je m’y suis retrouvée, mais difficilement tout de même… Certes on pourra louer l’originalité du traitement du sujet (une élève abusée par son professeur, le scandale qui en découle, la sexualité adolescente, la perte de... [Lire la suite]

27 août 2013

Le gardien du feu, Anatole Le Braz, Liv'poche suspense

Depuis quelques années, lorsque je suis en vacances, j’essaie dans la mesure du possible  de choisir un livre en rapport avec mon lieu de villégiature. Cette année, j’étais en Bretagne et mon choix s’est porté sur Anatole Le Braz et son roman « Le Gardien du feu ».  Le gardien en question s’appelle Goulven Dénès. Il adresse à son supérieur hiérarchique  le récit de ses derniers jours à son poste sur le phare de Gorlébella et ce qui l’a poussé au suicide. Ses ennuis commencèrent lorsqu’il rencontra la belle... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 août 2013

La Mort en embuscade, Ngaio Marsh, 10/18

Dans l'ambiance feutrée d'un manoir anglais pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'hôte fantasque de ces lieux décide de rassembler pour le week-end tout un panel d'individus, qui ne se connaissent pas tous, mais qui ont toutes les raisons de se détester, afin d'observer leurs réactions et de proposer ainsi la matière d'une pièce de théâtre à son ami auteur dramatique. Avec huis clos, la néo-zélandaise Ngaio Marsh lorgne du côté d'Agatha Christie, l'originalité de ce roman réside dans les nombreux rebondissements qui précèdent le... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 août 2013

La vie sexuelle des super héros, Marco Mancassola, Folio, Gallimard

  Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre. Juste après la lecture de « Mouflets » j'avais envie de changer d'ambiance, de légèreté. Un groupe mystérieux menace de mort Batman, Mister Fantastic et Mystique. Ces super héros n'ont plus rien des héros qu'ils ont été, ils sont à la retraite. Bruce Wayne vit toujours de ses rentes, Mister Fantastic est un homme important dans la communauté scientifique, Mystique est la vedette d'une émission de télévision parodique. Les détails de leurs vies intimes seront... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 août 2013

Les Mouflets, Susan Minot, Folio

  Alléchée par le dossier du "Magazine littéraire" consacré aux femmes de lettres américaines, je me lançais dans la lecture des "Mouflets" pleine d'entrain. Des les premières pages, j'ai commencé à bailler, je ne suis pas du tout rentrée dans l'histoire. Ces courtes tranches de vie de la famille Vincent et de leurs sept enfants m'ont laissée de marbre, j'ai même eu l'impression de perdre mon temps. On peut reconnaître à ce roman une construction rigoureuse avec le changement de point de vue des personnages, un style sobre,... [Lire la suite]
Posté par Bene31 à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2013

La Curée, Les Rougon Macquart Vol 2, Emile Zola, Hatier

Ce second volet des Rougon-Macquart est centré sur le personnage d’Aristide, fils cadet de Pierre Rougon, un être insipide, et veule. Dans « La Curée », il débarque à Paris pour faire fortune en comptant sur l’appui de son frère Eugène devenu ministre. Sur les conseils de celui-ci, afin d’éviter d’être éclaboussé en cas de scandale, Aristide Rougon devient Aristide Saccard, « un nom à gagner des millions ou à finir au bagne. »Le changement de patronyme ne fait que signifier cet appétit de richesse, de pouvoir,... [Lire la suite]
02 août 2013

L'Envers du Paradis, Francis Scott Fitgerald, L'Imaginaire, Gallimard

Motivée par le challenge Fitzgerald lancé par Asphodèle, je décidais de relire « L’Envers du Paradis ». Dans ce roman à forte résonnance autobiographique, Fitzgerald met en scène Amory Blaine, un personnage fort peu sympathique au demeurant, de son enfance à son entrée dans l’âge adulte. Amory est vaniteux, désinvolte, désenchanté, séducteur, se confronte à un monde troublé par la guerre et en quête de renouveau, est-il armé pour cela ? De nos jours le caractère scandaleux de ce roman a disparu. Le portrait de cette... [Lire la suite]